Réseau sociaux



Semaine en cours Dernières sorties

Calendrier

juillet 2016
L M M J V S D
« Juin    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives

2016 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2015 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2014 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2013 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2012 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2011 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2010 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2009 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2008 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2007 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc

Calendarchives powered by burningHat

Catégories

Derniers commentaires

2 Semaines de montagne en Juillet

Durant 2 semaines en juillet, j’ai été sans femme ni enfants, en vacances en Espagne.
Une occasion unique pour faire de la montagne, le soir après le travail et le WE en journée.
Je souhaitais profiter de cette opportunité pour faire le maximum de sommets et cols des vallées de Bernex, Abondance et alentours.

Première sortie le mardi 5 juillet en journée, après avoir déposé la famille à l’aéroport.
Balade sympa en montant à Semy et la pointe de Bénévent.
Gimli, mon chien, se fera mal à 2 coussinets durant cette sortie: je ne pourrais plus le prendre avec moi ces prochains jours 🙁

 

05.Benevent

Pointe de Bénévent

05.Semy

Sur Semy

Deuxième sortie, le lendemain, mercredi 6 juillet.
Au programme une superbe sortie après le boulot au Pic Boré et à la pointe de Pétalouse, avec une météo parfaite.

06.Bore

Point de vue du Pic Boré

06.Petalouse

Le dent d’Oche depuis Pétalouse

Troisième sortie, le lendemain pour une Speed’Oche: montée rapide à la dent d’Oche.

07.Oche

Le refuge depuis le sommet

07.OchePano

Panoramique depuis la dent d’Oche

Puis un jour de repos, et c’est déjà le WE, sortie au Grammont depuis Novel. Météo de folie, superbe sortie là encore

09.Grammont

Durant la marche d’approche

09.GrammontSommet

Panoramique du sommet du Grammont

09.Jumelle

Super point de vue sur les Jumelles

Le dimanche, je ne suis disponible que le matin, ce sera donc une ‘petite sortie’ au Mont Baron puis à la Tête des Fieux

10.Baron

Panoramique depuis le Mont Baron

10.TeteFieux

Tête des Fieux

Le lundi, ce fut repos 🙂
Le mardi une sortie après le boulot à Colombière, mais sous une pluie battante et sans photo du coup… mais avec Gimli qui reprend du service 🙂

Le mercredi je suis allé au Mont Bénand puis poursuivit jusqu’au Grand Mottay que je louperai (râté le sentier)

13.Benand

Les Mémises depuis le Mont Bénand

Le lendemain, toujours après le travail, je monte aux Mémises et poursuit encore une fois sur le Grand Mottey, que j’atteindrais ce coup-ci 🙂

14.Memises

Panoramique aux Mémises

14.MottayGimli

Pour aller au Grand Mottey, le sentier n’existe que partiellement :)

Vendredi, petit jour sans montagne pour repartir le Samedi avec Gwen et Jerôme pour une jolie boucle : Bise, Cornettes, Ugeon, Charousse, Fires

Montée aux Cornettes

Montée aux Cornettes

 

Montée aux Cornettes

Cornettes

Montée au Col d'Ugeon

Montée au Col d’Ugeon

Descente dré dans l'pentu ;)

 

Et le dimanche, une nouvelle sortie vraiment sympa: Vacheresse, Tête des Fieux, Pelluaz, Chateau d’Oche, Darbon

Tête des Fieux

 

Tête des Fieux

Tête des Fieux

Pelluaz

Pelluaz

Lac de la Case

Lac de la Case

Chateau d'Oche

Chateau d’Oche

Descente du Chateau

Descente du Chateau

Et dernière sortie, le mardi avec une montée sur Rianda… en hors sentier sur la fin

Vue sur la Dent d'Oche

Vue sur la Dent d’Oche

Au final, sur les 15 jours, j’aurais donc fait 11 sorties, 21 sommets et 20 cols.
Sur une carte cela représente (en rouge, mes sorties sur ces 15 jours):

L'intégralité de mes sorties durant ces 15 jours

L’intégralité de mes sorties durant ces 15 jours

Deux bien belles semaines donc !
J’espère qu’elles seront payantes pour les échéances à venir 🙂
Maintenant place au retour à la vie normale 😉

{lang: 'fr'}

Marathon du Mont Blanc 2016

Deuxième objectif de l’année donc: le magnifique Marathon du Mont Blanc que j’avais fait en 2013.

Au départ, je suis pleins de questionnements:
– les 5 dernières semaines d’entrainement ont été très largement dérangées par des douleurs au tibia gauche
– coté poids, je suis encore à 80kg… contre un poids de forme de 76kg
– je n’ai fais qu’une sortie montagne en entrainement cette année: c’était le WE d’avant… 3h30 à un rythme de papi qui m’avait couté 3-4j de courbatures
Les données sont claires, ça risque d’être compliqué 🙂

Je prends le départ avec illigrad de Kikourou, on vise tous les 2 un temps sub6h… que l’on obtiendra pas 🙂

Départ sous contrôle sur les 18 premiers km, j’arrive à Vallorcine avec 10mn de retard sur mes temps 2013… le parcours à un peu été rallongé sur cette partie, mais je suis aussi parti beaucoup plus cool pour ne pas trop traumatiser mon tibia.
La montée au Posette se passe facilement et sans problème, je décroche à ce moment-là illigrad.

La descente jusqu’à tré le champs était ma grosse appréhension: c’est dans une descente que ma tendinite est vraiment devenue handicapante aux Allobroges.
Là cela semble tenir, alors je prends mon rythme de descente et commence à doubler pas mal de monde.

La partie suivante est elle aussi nouvelle: une montée de 500m de D+ qui n’existait pas en 2013, puis la montée à la Flégère.
Je me sens bien, les jambes sont ‘fraîches’ alors j’appuie un peu plus et double énormément de personne sur cette partie.

J’arrive à la Flégère relativement frais, et il ne me reste plus qu’à aller à Planpraz pour l’arrivée, je fais l’effort de courir un maximum possible dans cette portion difficile et usante, et cela passe.

A l’arrivée, ma femme, mes enfants, ma cousine et sa fille… je passe la ligne avec les 3 enfants devant, c’est très sympa.

Quelles conclusions tirer de cette course:
– je ne comprends pas trop la facilité qui à été présente du premier au dernier km au vue du manque d’entrainement des dernières semaines… cela dit je m’en contente bien volontiers 🙂
– une piste est que l’entrainement du début d’année ne se perd pas comme cela, et qu’il m’a bien aidé sur cette course: merci à mon coach Christophe Malardé
– une autre piste est mon nouveau plan alimentaire, merci Nicolas Aubineau, probablement très adapté pour moi… qui plus est, très économique (c’est du fait maison) et pratique (pas lourd, pas encombrant)

Mes temps de passage:

TempsPassage

{lang: 'fr'}

Entrainement entre les Allobroges et le Marathon du Mont Blanc

Suite aux Allobroges, j’ai eu de grosses douleurs au niveau du tibia ou du releveur gauche.
La medecin du sport m’a diagnostiqué une tendinite du jambier antérieur… je ne sais pas si c’était vraiment ça…

Toujours est-il que cela a bien compliqué la suite.

Après avoir refait faire des semelles ortho, changé mes chaussures, glacé, étiré, “compexisé” et mis au repos le tibia, cela ne semble toujours pas à 100% remis.

La semaine qui à suivi les Allobroges, je n’ai rien fait du tout comme sport
La semaine +2 j’ai fait quelques séances de vélo elliptique qui ne généraient pas de douleurs
La semaine +3 de nouveau de l’elliptique et une tentative de reprise de càp le vendredi (soit 18j sans courir), sensation bizarre, douleur toujours présente mais pas très fortes
La semaine +4 : reprise de la course à pied : 2 fois 1h puis 1h15 puis 1h la semaine + une tentative de record sur la montée du Mont Bénand… douleurs toujours présentes mais pas plus fortes
La semaine +5 : uniquement 2 sorties CàP en semaine + une sortie montagne de 3h30 au rythme très cool: toujours des douleurs au tibia, mais toujours légère et n’augmentant pas
La semaine +6 était la semaine du Marathon du Mont Blanc, j’ai juste fait un petit footing et une petite séance d’elliptique… toujours pareil : douleurs présentes, légères mais stables.

{lang: 'fr'}