Réseau sociaux



Semaine en cours Dernières sorties

Calendrier

décembre 2019
L M M J V S D
« Oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives

2017 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2016 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2015 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2014 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2013 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2012 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2011 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2010 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2009 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2008 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2007 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc

Calendarchives powered by burningHat

Catégories

Derniers commentaires

Reco Courmayeur -> Champex -> Chamonix

Petite reco sur 2 jours du parcours de l’UTMB de Courmayeur en Italie à Chamonix en France en passant par Champex en Suisse.
Nous sommes 5 : Isa, Marc, Fred, Jérôme et moi.

Marc et moi somme plus ou moins du même niveau, Fred test lui sont premier WE choc, Isa est nettement supérieur, et Jérôme est hors catégorie 🙂 (16ème UTMB 2008)
Bref, un groupe ‘de tous niveau’ 🙂

On se rejoint à la gare de Chamonix pour prendre la navette jusque Courmayeur.
Départ de Courmayeur vers 9h30 environ.

La montée jusque Bertone est plus raide que dans mes souvenirs, mais étant encore très frais, elle passe assez facilement.
Viens ensuite une partie que je redoute pas mal le jour de la course : les balcons entre Bertone et Bonatti. Très roulant, courable tous du long, encore faut-il avoir les jambes pour après plus de 80 bornes.
Aujourd’hui c’est différent : on est frais 🙂 Donc on peux trottiner ‘facilement’ et arriver à Bonatti en 55mn contre 1h45 lors de mon UTMB 2009… au moins je sais où gagner du temps cette année 🙂

Le balcons entre Bertone et Bonatti

Juste après Bonatti

Première descente de la journée vers Arnuva qui se passe bien, malgré mes piètres qualités de descendeur.
On arrive à Arnuva  après 3h de balade depuis Courmayeur (5h lors de mon UTMB 2009)

C’est parti maintenant pour le col Ferret. Celui qui m’avait vu ‘renaître de mes cendres’ en 2009 🙂
Décidément je l’aime bien ce col, il est un peu raid au départ, mais très régulier.

La montée au col Ferret

On profite d’une vue sur une partie du parcours… on voit de là où l’on viendra le jour J avec le col de la Seigne tout là-bas là-bas 🙂

ça fait une trotte… et ce n’est qu’une petite partie du parcours 🙂

La pluie s’invite sur la fin du col, mais je me sens très bien.
On arrive à 13h50 au col soit 1h15 pour le gravir (1h30 lors de l’UTMB 2009)

Petite pause repas au col

Place maintenant à la loooooooooooooongue descente jusque Issert
On y passera 3h (contre 4 lors de l’UMB 2009)… c’est interminable cette descente surtout que la météo n’est plus du tout avec nous 🙁

On arrive enfin au pied de la dernière montée du jour sur Champex

Là il pleut vraiment 🙂

Il nous faudra 45mn (contre 1h10 en 2009) pour rejoindre Champex Lac où l’on retrouvera Fred qui à dû arrêter la balade et finir en bus pour cause de probable tendinite au genoux.

Champex

On passe avant dans une boulangerie où on aura la bonne surprise de tomber sur le gérant qui n’est autre que Léon… de la petite trotte !!!
Un personnage bien sympathique tout comme son épouse qui nous bichonne au petit oignon : une bonne adresse que cette boulangerie !!!

Encore un dernier effort (de plus de 150m D+ tout de même :)) pour aller au relais d’Arpette où l’on passera la nuit.
Au programme : bière et fondue 🙂 de vrai sportif !!! 😉

Pour moi, nuit difficile comme d’hab’ : je ne sais pas dormir en ‘collectivité’… un blocage psy je pense 🙂

Gros petit dej’ le lendemain matin.
Le moral des troupes semble au beau fixe malgré la météo des plus décourageante : il fait froid, et ça pleut assez fort…

Départ sur le coup des 8h30 environ.
Environ 1h après notre départ on attaque Bovine… de jour 🙂 Une première pour moi 🙂

Bovine de jour

Les fameuse vaches du coin

La montée passe assez facilement, et on arrive au sommet sans trop de soucis. Les balcons avant le sommet sont finalement moins long que dans mes souvenirs : 15mn environ en marchant.

Fin de la montée

On attaque maintenant la descente, je suis comme d’hab’ à la ramasse dans les descentes 🙂

Descente sur Trient

On arrive à Trient à midi pile, soit 2h30 après être parti du refuge.
En 2009, j’avais mis 2h de plus !!! La fatigue était à son paroxysme à ce moment là 🙂

C’est parti maintenant pour la montée des Tseppes, raide mais régulière.
Cette montée passe tout seule et on arrive au somment en un peu moin d’1h30 (contre 1h35 en 2009 : j’avais repris du poil de la bête :))

Descente sur Vallorcine assez courte mais pourtant difficile avec pas mal de lacets au départ.
La descente nous prendra 55mn (contre 1h25 en 2009)
Petit coca à Vallorcine et c’est parti pour le col des Montets que l’on rejoint en 40mn (contre 50 en 2009)

On attaque donc la dernière montée : à la tête au vents dans le massif des Aiguilles rouges.
Montée que j’aime bien, très rocailleuse, assez raide, mais finalement relativement courte si on excepte la fin interminable (les 100 dernières mètres de D+)

La montée rocailleuse dans les Aiguilles Rouges

On croise pas mal de bouquetins dans cette montée, c’est sympa.
1h35 pour atteindre le sommet (contre 1h30 en 2009 : j’avais mis les gaz :))

Reste maintenant à descendre sur la Flégère, ce qui sera fait en 40mn.
On s’arrête un peu à la Flégère, et j’ai de nouveau la même allergie que lors de ma reco du Salève : nausée assez forte et les yeux qui gonfle… super…

La fin jusque Chamonix sera donc fait en marchant, avec pour seul objectif de ne pas vomir 🙂
1h20 pour rallier Chamonix… en marchant ça prends du temps 🙂

Fin de la balade, je ne profites pas de la bière sur Chamonix, je ne me sentais vraiment pas bien avec ses nausées… et il était déjà 19h30.

Environ 90km et un peu plus de 5000 m de D+/- sur ses 2 jours.
Mes pieds on tenu le choc : pas une seule douleur !!!
Physiquement je sentais que je manquait un peu de puissance dans les montée par rapport à d’habitude, mais rien de bien catastrophique.
Aucun soucis musculaire sur les 2j, à aucun moment je n’ai ‘souffert’ hormis  sur la fin avec mon allergie…
J’ai senti les tendons d’Achille un peu tendus, il faut que je les étires les jours qui arrivent.
Seul point noir : j’ai le genou gauche un peu gripper… ça à l’air de ne pas être un inflammation, ça devrait donc passer…

Les enseignements que j’en retire pour la course elle même c’est que la partie Courmayeur -> Champex est la plus ‘critique’ :

  • pas loin de 12km à courir sur du faux plat entre Bertone et le début de la descente sur Arnuva
  • et surtout une 20ène de km de faux plat à courir après la montée sur le col Ferret.
  • ça nous donne pas loin de 35 bornes à courir sur cette portion qui n’en compte que 45… dur dur

Finalement si on ajoute à ça les 55 premiers kilomètres du trail (de Chamonix à un peu après les Chapieux)ou il faut énormément courir, ça fait de l’UTMB un trail ou la partie course à pied à vraiment toute son importance…

Merci à Isa, Fred, Marc et Jerôme, c’était vraiment 2 belles journées malgré la météo un peu pourrie 🙂

{lang: 'fr'}

9 comments to Reco Courmayeur -> Champex -> Chamonix

  • Florent

    Et ben merci pour tout ça ! Finalement ça me fait ma petite reco à moi ce CR 😉

    Je note en tout cas, pour ma CCC, qu’il ne faut surtout pas que je m’emballe… MAIS…. qu’il faut que je me rappelle que ça reste une course à pieds. Donc pas vite, mais trottiner quand même.

    Je vais reprendre le road-book pour bien noter tout ça.

    Merci !

  • jerome

    YES!
    Ravi que tes 2 jours de reco ce soient bien passés 🙂
    Je devais faire une partie de la reco CCC ce we, mais je dois annuler… ton compte rendu m’est donc très utile.
    Bonne prépa,
    @+

  • floduf

    Belle reco en effet !!!
    Et apparemment ta blessure est derrière toi, super nouvelle, tu sera donc au départ de l’UTMB ?
    A+

  • Marco

    Merci pour ces morceaux de notre balade qui c’est dans l’ensemble bien passée. Dommage pour la fin en queue de poisson avec tes problèmes aux yeux, mais l’essentiel c’est que tes pieds aillent bien.
    Content de t’ avoir rencontré et bonne fin de préparation pour notre grand tour.
    Et comme dirait Dawa, personne ne nous oblige …

  • fred

    Salut Cyril bon super CR bon bonne nouvelle pour tes pieds et dommage pour cette allergie un grand merci encore à toi et au autre pour cette reco .
    @+ Fred.

  • Tercan

    @Florent: de rien 🙂 Effectivement, il faut trottiner le plus souvent possible si tu veux gagner un max de temps sans trop d’effort. Bonne CCC à toi.

    @Jerome: merci. Dommage que tu ne fasse pas de reco, mais le plus important est que tu soit bien préparer, ce qui semble être le cas !

    @floduf: oui derrière moi… enfin j’espère qu’elle ne va pas se reveiller d’ici 3 semaines 🙂 Mais y’a pas de raison

    @Marc et fred: c’était vraiment sympa cette balade ensemble. Marco : on se verra au départ ! Fred : pour quelqu’un qui n’avait pas bc d’expèrience, tu avançait sacrément bien !!! Au plaisir

  • Bacchus

    Merci pour ces images et ces commentaires
    ca me donne une petite idée du terrain et de ce qui m’attend

  • Florent

    Hello ! Encore une question concernant ta CCC 2008 et ton UTMB 2010 : tu vas réitérer les feuilles de routes imprimées et collées sur les bidons (je fais référence à ta CCC) ?

    La question sous-entendue étant : avec le recul et un UTMB de plus était-ce une bonne idée ?

    Merci pour l’info !

  • Tercan

    @Bacchus: mais de rien, c’est un peu le but de ce blog aussi 🙂

    @Florent: Oui je ré-itère 🙂 Il est d’ailleurs dispo sur le blog, clique sur UTMB (listé dans les compteurs de prochaines courses), et hop tu l’as sous les yeux. Avec en prime 2-3 info sur les différents tronçon

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

*