Réseau sociaux



Semaine en cours Dernières sorties

Calendrier

janvier 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

2021 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2017 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2016 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2015 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2014 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2013 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2012 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2011 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2010 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2009 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2008 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2007 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc

Calendarchives powered by burningHat

Derniers commentaires

Comparatif IgotU 600 – Garmin ForeRunner 310XT

Choses promis, choses dues 😉 J’avais dit que je ferai un test sur le IGotU 600.

Pour planter le décors, voilà dans quelle optique je vois mon utilisation de ce loggeur GPS.
Je l’ai achetée pour les courses de plus de 20h, limite d’autonomie de ma Garmin 310XT.

Mon utilisation sur un ultra type UTMB serait donc en théorie la suivante :

  • Ma montre ‘de tous les jours’ au poignet gauche : une suunto X-Lander pourvu d’un altimètre barométrique et d’une autonomie d’environ 2 ans. En course sur ultra je ne me sers pour ainsi dire que de celle-ci, elle est super précise pour donner l’altitude du moment, et je me base beaucoup plus la dessus que sur les info kilométrique pour savoir où j’en suis.
  • Ma montre Garmin Forerunner 310XT avec une autonomie de 20h lorsque le GPS est allumé, bc plus (je pense) si le GPS est éteint. En course sur Ultra je m’en servirai uniquement pour logger les informations du cadio (en désactivant le GPS car l’autonomie ne le permet pas, et que l’information de vitesse instantané ne m’intéresse pas non plus sur Ultra pendant la course).
  • Le loggeur GPS IGotU 600 accroché au sac pour simplement enregistrer la trace et les temps de passage (et donc la vitesse). Ceci ne m’est utile que après la course pour analyse.

Bref passons au test 🙂
Premier test sur une sortie de 22km avec environ 1000m de D+.
Du bitume, du sous bois, de la moyenne/basse montagne … bref de quoi avoir un test pertinent.

Paramétrage

Première impression d’avant test : le iGotU est vraiment très léger (37g) et simple d’utilisation : 1 seul bouton de disponible (pour allumer et éteindre le loggeur).
Le boitier est étanche, ce qui n’est pas inintéressant en cas de pluie…
Le paramétrage se fait exclusivement sur ordi… et oui, c’est le prix à payer pour un appareil simple, léger et pas cher (env. 40 Euro)… et donc sans écran.

Pour ma part, je l’ai paramétrer en mode : 1 point toutes les 7 secondes, ce qui portent l’autonomie à 60h, largement suffisant pour l’UTMB en l’occurrence.
Il y a un paramétrage pour automatiquement augmenter la fréquence d’enregistrement des points si on dépasse une vitesse donnée (on peut donc lui dire : si je vais à plus de 10km/h, passe à un enregistrement par secondes pour plus de précisions). Je n’ai pas dans ce test activer cette option.
Il y a également un paramétrage pour automatique mettre en pause le GPS lorsque l’on s’arrête… l’appareil redémarre automatiquement dès que l’on se remets en mouvement grâce à un detecteur de mouvement intégré : astucieux pour là aussi économiser de la batterie. Je n’ai pas dans ce test activer cette option.

C’est à peut prêt tout pour l’avant course 🙂 Passons à l’après course 🙂

Analyse

Une fois la sortie finie, et le GPS éteint, place au comparatif.
Il faut bien garder de vue que le iGotU était régler pour enregistrer 1 points toutes les 7 secondes, alors que le Garmin 310XT était en mode ‘intelligent’ donc un enregistrement à chaque changement de vitesse ou de direction.

Distance et trace

Coté distance, la surprise est plutôt très bonne… 22.58km pour le Garmin et 22.22km pour le iGotU : 1.59% de différence, c’est beaucoup moins que ce que je pensais.
En prenant une extrapolation sur un UTMB de 166km… le iGotU donnerait 163.35 km…
Sur un tor des géant de 350km, ça donnerait 344.42km…
Bref sur ce point là, c’est largement acceptable pour ma part.

La trace est vraiment fidèle même lorsque l’on rencontre plein de petit virage.
Il y a forcement une petite perte dû à la fréquence d’enregistrement, mais rien de choquant :

Côté signal GPS, je n’ai rencontré qu’un seul soucis.
Probablement un décrochement du iGotU sur 4 minutes, en sous bois.
A préciser que j’avais accroché le iGotU à l’arrière de mon sac à dos, et en bas de celui-ci : chose qui n’est pas préconiser sur les documentations du iGotU… il est bien préciser que pour un fonctionnement optimal il faut plutôt l’accroché avec le bouton qui regarde le ciel (sur la lanière du sac sur l’épaule en gros)

Dernier point sur la trace, celle du iGotU contient 1932 points, celle du Garmin 2848 points.
Une relativement grosse différence donc, mais avec au final très peu de conséquence.

Superposition iGotU 600 / Garmin 310 XT

Grace à un plugin de Sport Tracks, je peux vous proposer une superposition des 2 enregistrements, superposition qui est assez parlante.

Comparaison de la distance des 2 traces en fonction de la durée de l’enregistrement

Sur ce graphique ou voit bien que les 2 appareils enregistre vraiment une distance très très équivalente.
A se demander si sans le décrochement en sous bois, les 2 courbes ne serait pas identique (cliquer sur le graphique pour l’agrandir)

Comparaison de l’altitude des 2 traces en fonction de la durée de l’enregistrement

La encore, c’est quasiment du clonage excepté le décrochement

Comparaison de la vitesse des 2 traces en fonction de la durée de l’enregistrement

Là, clairement le fait de ne faire qu’un enregistrement toutes les 7 secondes fait la différence (dans le mauvais sens)… là il y a une vraie différence entre les 2 appareils.

Conclusion

En conclusion, pour ma part, sur cette sortie, j’adopte à fond le iGotU 600 pour l’UTMB !!!
Bien sûr ce genre de système vaut pour quelqu’un qui n’utilise pas la notion de vitesse et de km en course sur Ultra… car avec mon système, c’est 2 informations que l’on à qu’une fois sur l’ordi.
Mais bon… sur un ultra, savoir que je monte à 4km/h ne m’apporte pas grand chose 🙂 Quand à la notion de distance, 9 fois sur 10, sinon plus, celle indiquée sur les roadbook des organisateurs est approximative voir farfelue… cette notion de distance ne m’a jamais apporté satisfaction sur un ultra pour savoir où j’en étais par rapport au parcours.
Pour moi, rien de mieux que l’atlimétre :

  • le col est à 2500m… je suis à 2350m, il me reste 150m de D+ à faire
  • le ravito est à 800m, je suis à 1200m, il me reste 400m de D- à descendre

Voilà, voilà, j’espère que ce petit comparatif va vous servir 🙂
Bon running, les beaux jours arrivent !!!!!!

Et enfin pour ceux qui veulent les 2 traces pour faire leur propre comparaison, les voici : Benand

{lang: 'fr'}

9 comments to Comparatif IgotU 600 – Garmin ForeRunner 310XT

  • Salut Cyril, intéressant ce petit appareil, surtout vu le prix. C’est quoi comme batterie ? il se recharge sur USB ?

    • Tercan

      Hello le fou de l’entrainement (j’ai mes sources, en ce moment tu y vas fort ;)).
      Oui ça se charge sur USB en 4h environ.
      Aucune idée pour le type de batterie par contre 🙁
      On se voit samedi comme tous les ans au même endroit 😉

  • ça fait un moment que ça existe ce genre de truc.
    à la base c’était plus pour la photo d’ailleurs, avec des soft pour récupérer les données du gps et les ajouter aux exif des fichiers images.

    il me semble que la marque “holux” faisait des truc pas mal.

    https://www.google.fr/search?
    rlz=1C1CHFX_frFR470FR470&sourceid=chrome&ie=UTF-8&q=test+holux

    http://www.semsons.com/datalogger.html

    il faudrait qu’un geek fasse un script pour ajouter les coordonnées gps au tcx du garmin 😉

    • Tercan

      Oui ça fait un moment que ça existe, mais pas un modèle de 37g à 40 Euro 🙂
      Pour l’ajout des coordonnées GPS au TCX, ça doit pas être bien compliquer… si j’ai la motiv’ je pondrais ça cet été, mais fusionner 2 fichiers XML c’est pas bien sorcier à priori.
      Le seul truc, c’est qu’il y aura moins de points sur un fichier que sur un autre il faudrait calculer une ‘extrapolation’ des coordonnées GPS manquantes, et ça c’est plus compliquer je pense

  • Ty

    Salut le geek !

    Moi j’ai un truc imparable en matière de montre…
    J’ai testé cet été, c’est imparable : au lieu de 2 montres, bin t’en mets pas !
    Comme tu sais pas où t’en es, c’est moins dur mentalement… 🙂
    En plus, au niveau autonomie, c’est imbattable !

    Allez, salutations.
    J’espère te voir cette année pour une sortie off… Bonne saison.

    • Tercan

      😉 ça m’étonnes même pas de toi 😉
      Mais moi je ne cours QUE pour geeker derrière 😉
      Avec plaisir pour des sorties communes, je te mail dès qu’il y a un truc de prévu !!!
      Une reco de 50km du verbier est prévue le vendredi 3 semaines avant la course si ça te dis (avec Grégoire millet)

  • Acnors

    Super test.
    Par contre le nom du produits fait un peu aspirateur, c’est rigolo.
    Idem que toi, dans la course, seul l’alti est utile, et une idée du tps entre 2 ravitos. Par contre pour l’après, c’est top d’avoir une trace complète.
    Facile: il suffit de courir juste à côté de toi.
    Merde: il va falloir sérieusement que je progresse, ou que tu ralentisses !
    🙂

    • Tercan

      Oui mais je dois avouer qu’en terme d’aspiration, c’est une ARNAQUE ce iGotU 🙂 Il aspire quedal… même pas une petite miette de pain (euhhh de gato sport) !!!
      LAMENTABLE !!! 😉

  • effectivement j’étais passé un peu vite sur le prix 😉

    Et ça me fait bizarre cette manie de montagnard à ne s’occuper de l’altitude pour se repérer 😉

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

*