Réseau sociaux



Semaine en cours Dernières sorties

Calendrier

janvier 2018
L M M J V S D
« Oct    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Archives

2017 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2016 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2015 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2014 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2013 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2012 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2011 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2010 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2009 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2008 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2007 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc

Calendarchives powered by burningHat

Catégories

Derniers commentaires

Trail des Glaisins

Semaine 13 – Foncier
Sport Trail / Course nature
Séance 04 – Trail
Résumé 05:34:43
31.78 km 1620D+/- {5.7 km / heure}
44.74 km effort {8.02 km effort / heure}
Valeur relative 4.47
Garmin Connect http://connect.garmin.com/activity/164014319

Et bien voilà, le premier trail de l’année 2012 est passé… comme souvent ce fût le trail des Glaisins, mais cette année, pour la première fois, je ne suis pas inscrit en tant que coureur.

Ceci pour plusieurs raisons :

  • m’inscrire en tant que coureurs sur ce parcours que j’ai déjà fait 4 fois, cela signifiait forcement ‘se rentrer dedans’ pour tenter de faire mieux que l’année d’avant… hors cette année, j’ai volontairement réduit la course à pied en début de saison pour essayer de mieux optimiser la suite de la saison (moins de risque de blessure, moins de fatigue, plus de motivation, …). Avec ça, faire mieux que l’an dernier me semblait compromis
  • pour autant, cette course c’est vraiment un super parcours dans une superbe ambiance et pour une superbe cause, le tout superbement bien organisé par l’USMA… bref ça m’embête de ne pas être de la fête
  • fort de tout ces constats, je me propose dans le rôle de serre file… finalement c’est le top pour moi : je fais le parcours, je ne me rentres pas dedans, j’aide l’USMA et quelque part, à mon niveau, je participe à la vie de l’association pour la petite Lilou pour laquelle se bats l’USMA cette année

Je soumets donc l’idée à JM Fontana, le président de l’USMA qui me mets en contact avec Morgan et Olivier qui gère les bénévoles.
Et voilà, merci à Morgan et Olivier de m’avoir fait confiance ainsi qu’à mon frère : on est ‘engagé’… y’a plus qu’à

Le rôle de serre file consiste principalement en 3 tâches :

  • s’assurer qu’aucun participant ne ‘reste’ sur le parcours pour des questions de sécurité… en gros : après notre passage, l’organisation sait qu’il n’y a plus personne derrière
  • dé-baliser le parcours au fur et à mesure
  • ramasser les déchets que les participants auraient pu laisser tomber (gel, gobelet, emballage de barres de céréales, …)

Le départ est donné à 8h comme tous les ans, sous un soleil qui s’annonce très sympathique.. et il le sera toute la journée.

Petite ‘frayeur’ d’entrée de jeu, le dernier concurrent marche direct… même pas un semblant de footing sur ce plat qui fait le tour de l’espace rencontre.
On se regarde avec Nico, un peu surpris… mais heureusement ce n’est pas un participant du 30km mais un promeneur… oufffff on peut le ‘laisser’ et rejoindre le reste du peloton, parce que 30km en marchant, ça aurait pris un moment 🙂

On rejoint donc assez rapidement la queue du peloton.
On laisse volontairement un bon espace d’une cinquantaine de mètre entre nous et les derniers concurrents pour éviter qu’ils se sentent ‘sous pression’ à cause de notre présence, il s’agit d’un couple bien sympathique, avec qui on va finir ce trail, mais ça, on ne le sait pas encore 😉
La première partie se passe bien, on avance, on dé-balise, on se fait 2-3 accélérations pour recoller le peloton après chaque dé-balisage, on papote, et tout ça sous le soleil : bref, c’est le pied.

Puis à l’abord de la première montée qui doit nous mener au col du Barman, Nico se rends compte qu’il a paumer un truc de son sac…
Il fait demi-tour… mais plus rien n’est balisé derrière nous 🙂

Moi je continu mon rôle de serre file… tout seul… autant dire que le dé-balisage me prends pas mal de temps et que je suis obligé de faire quasiment toutes la première partie de la montée en footing pour recoller avec les derniers participants, chose que je ne fais pas même quand je suis en course pour claquer un chrono 🙂 le monde à l’envers 🙂

La deuxième partie de la montée n’est plus vraiment balisé (ce qui est normal  : il n’y a qu’un chemin). Cette deuxième partie se fait donc beaucoup plus à la cool.
Je profites de l’arrivé au col du Barman pour recoller avec la dernière participante, je me dis que maintenant je ‘peux’ aller lui parler sans risquer de lui mettre la pression.

En réalité, il sont 2, un couple je suppose. Elle en est à sont deuxième trail, lui à plus d’expérience et semble là pour l’épauler plus que pour faire la course.
On discute un peu, et on arrive enfin au col du Barman… toujours aussi magnifique.

On suit ensuite la ligne de crête avant le ‘coup de cul’ final de la montée

Et on arrive enfin au sommet de Lachat

Je me souviens avoir rassuré ma compagne du moment en lui disant qu’elle avait une bonne marge sur la barrière horaire, et que son rythme me semblait vraiment très bien : régulier et pas aussi lent que ce que la position dans le classement ne pourrait le laisser croire.

Du coup, au sommet, la voilà (enfin les voilà puisqu’il sont en couple) qui double un concurrent.

Je suis donc avec un nouveau compagnon de route sur cette première descente.

Mais très vite, celui-ci double une nouvelle concurrente qui passe donc à son tour dans le rôle de ‘dernier concurrent’.

Sur la descente, on retrouve mon frère… qui a finalement retrouver ce qu’il avait perdu et qui s’est fait poser en voiture au bas de la descente. Il est entrain de remonter à notre rencontre lorsqu’on le croise.

Sur la suite, c’est un ‘yoyo’ entre les 4 participants, tantôt le couple est derrière, tantôt le mec, tantôt la fille, ça tourne, ça tourne mais ils restent finalement les 4 dans un mouchoirs de poche.

Arrive maintenant la seconde montée, faite à un rythme plus cool que la première : les concurrents commence à accuser le coup et c’est normal…

Puis la descente, et le passage magnifique sur le pierrier

Et enfin, on attaque les derniers kilomètres, le couple à repris la place de derniers, et c’est donc avec eux que l’on passe la ligne d’arrivée :

Et voilà, 5ème Glaisins terminé et une nouvelle fois, mon frère et moi somme ravi de notre journée !!!
Le bénévolat, c’est une autre façon de vivre la course, on a vraiment apprecier et on retentera surement l’aventure une prochaine fois !!!

Merci à l’USMA et en particulier :

  • à Olivier pour le temps passé à l’organisation de tout ça, pour ses explications, sa bonne humeur…
  • à Morgan pour le mots sympathique sur le podium avant notre départ (et pour la rosette bien sûr ;))
  • à Jean-Marie pour m’avoir permis de tenter cette nouvelle expèrience
  • aux bénévoles sur le terrain qui nous ont franchement bien aidé (on leur donnait la ru-balise au fur et à mesure)
  • et bien sûr, merci à nos 4 compagnons de routes, tous les 4 très sympathique (Isabelle H., Olivier A., Pascal et Karine G.)

Pour les stats… ben oui on se refait pas… j’aime les chiffes 😉

  • 31.78km et 1620m D+ (mais qui ne correspondent exactement pas aux données du parcours: on a fait pas mal de détours pour les balises)
  • 54.3% du temps passé en i.0 (- de 120 FC) / 24.6% en i.1 (entre 120 et 130 de FC) / 17.4% en i.2 (récup active) / 3.7% au dela
  • 5.7km/h de moyenne
{lang: 'fr'}

4 comments to Trail des Glaisins

  • Benevole un jour… bénévole toujours !

    tu as appris des choses sur ta pratique du trail pendant cette expérience ?

  • Tercan

    Sur la pratique du trail, non je ne pense pas avoir appris quelques choses.
    Mais ça n’en reste pas moins une superbe expérience, et elle aura au moins le mérites de m’avoir permis de m’assurer de la forme du moment malgré le manque cruel de D+ (je dis ça en regard de ma courbe de FC qui indique une FC moyenne de 65% ;))

  • jean-phi

    Chouette expérience que tu as vécu là Tercan ! Plus j’y pense plus je me dis que faire une sortie longue sans se prendre la tête, ça passe peut être bien par faire le serre file. Ca me plairait bien !
    En tout cas bravo pour ton abnégation et ton récit, toujours aussi complet !
    A dans 8 jours !

    • Tercan

      Exactement !!!
      Fonces si l’expérience te tentes, souvent il n’est pas évident pour les organisateurs de trouver un serre-file.
      Alors comme tu dis : à dans 8 jours (j’en crampes d’avance ;))

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

*