Réseau sociaux



Semaine en cours Dernières sorties

Calendrier

avril 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Archives

2017 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2016 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2015 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2014 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2013 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2012 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2011 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2010 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2009 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2008 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2007 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc

Calendarchives powered by burningHat

Catégories

Derniers commentaires

20km de Lausanne

Semaine 17 – Foncier
Sport Course à pied
Séance 02 – 20km de Lausanne
Résumé 01:34:44
19.68 km 235D+/- {12.3 km / heure}
21.56 km effort {13.51 km effort / heure}
Valeur relative 2.16
Garmin Connect http://connect.garmin.com/activity/173211497

Il fallait bien qu’un jour je prenne mon courage entre 2 mains pour me faire une course sur route… après tout, c’est bien “la base” de la course à pied.

Il m’aura donc fallu pas moins de 5 année et 30 courses de montagnes pour enfin ‘tenter’ ma chance sur route.

Bon soyons honnête, je me suis inscrit sur ces 20km de Lausanne un peu ‘la fleur au fusil’ :

  • je n’ai pour ainsi dire faire aucune séance spécifique cette année (0 sortie VMA par exemple)
  • mon entrainement “course à pied pur” depuis janvier est quelques peu très léger 🙂
  • ma dernière course remonte à 2 semaines, et c’était l’ultra montée du Salève avec ses plus de 4000m de D+ en une course… pas vraiment idéal en terme de préparation 🙂
  • ce n’est clairement pas un objectif, d’ailleurs jusqu’au dernier moment je n’était pas certain de m’y inscrire

Bref, tout les ingrédients sont bon pour…  jouer au petit novice qui risque de s’en prendre plein la poire 😉

N’ayant aucune idée de ce que je peux valoir sur ce genre de course  je décide de ‘profiter’ du meneur d’allure 1h30 et d’aviser en cours de route.
Au moins, ça me fera 1 point de repère.

Ma ‘stratégie’ du jour est tout ficelé : je m’accroche comme je peux au meneur d’allure sur les 3km de plat du départ, puis dès que viendra la montée je devrais pouvoir le suivre avec moins de peine fort de mon ‘expérience’ en D+. Le but sera donc de le tenir jusqu’au sommet puis de le lâcher si je le peux lors de la descente…

M’ouais, c’est des belles théorie d’un joli débutant qui va vite déchanter 🙂

La course part donc à la minute prêt (précision Suisse oblige ;)), soit 18h13 pour nous.
Je suis dans la première vague de coureurs à s’élancer (juste après la vague élite…), la vague des ‘rapides’… autant dire que je flippe un peu : il n’y a que des gens qui font facilement 15kg de moins que moi 🙂

Bref, le départ est donné, je tente de suivre le meneur 1h30, mais c’est pas évident.
Non pas que le rythme est trop élevé, mais ça joue pas mal des coudes pour se faufiler, et j’ai clairement pas l’habitude de ça, donc… je me bats plus pour ne pas le laisser partir que pour tenir mon rythme.

Au final, j’arrive à le suivre, ça commence déjà à décrocher de plus en plus et il y a moins de monde à le suivre.
Il imprime un rythme de 4’15 au km… ça traîne pas.

Puis arrive la première montée, au troisième kilomètre… cool ça devrait mieux se passer pour moi, on rentre dans ‘mon’ domaine.

Biinnnggggg, première erreur petit débutant.
Un petit ‘diablotin’ se mets à me parler dans ma tête :

– Tu vois le meneur d’allure 1h30 ? 
– Euhhhh oui, il est juste à coté de moi
– Et t’es tout content de voir la montée arrivée ? 
– Ben oui… ça monte il va donc baisser le rythme, et mes cuissots de montagnard vont faire  parler la poudre !!!
– T’as pas l’impression d’être dans le rouge déjà alors que ça ne fait que commencer ?
– Si je suis dans le rouge, mon cardio m’annonce 96% de ma FCM… forcement je suis dans le rouge, mais je te le dis : la montée va me permettre de récupérer. Tiens d’ailleurs on y est dans la montée, ça va aller tu verras !!!
– Ah oui ??? alors explique moin pourquoi le ballon 1h30 vient de te mettre 10 mètres dans la vue ? 
– Oh… put***… le con… il ralenti pas…
– Eh eh eh… ben non petit prétentieux, t’es avec des coureurs là… tu vas en prendre plein la gueule et tu pourrais rien y faire 🙂
– Conn*** 

Ouais… bon ben c’est pas gagner cette histoire… le meneur d’allure me lâche inexorablement… et avec lui c’est une salve de coureurs qui me dépasse.
Je suis au max de ce que mon cardio peux fournir… mais faut être lucide : ma VMA de limace se paye cash sur ce genre de course…

Bon, changement de stratégie… 96% de ma fréquence max si tôt dans la course, ça va me mener à l’explosion garantie… je réduis la voilure, tans pis pour le meneur d’allure.

Premier ravitaillement au km5, je prends un verre, le boit comme je peux et continu mon calvaire.

On redescend quasiment au niveau du lac… pour mieux remonter.
Mais force est de constater qu’une fois de plus je suis un vrai diesel… ça va de mieux en mieux.

On attaque donc la longue montée jusque la cathédrale.
On me double encore, mais de moins en moins.

Arrive le 2ème ravito au km 10, et voilà l’autre diablotin qui rapplique

– Bien bien, tu commences à prendre ton rythme à ce que je vois 
– m’ouais j’vais pas lâcher l’affaire comme ça…
– ouais bon, faut relativiser : les gens continue à te doubler et tu te traîne à 11km/h alors que tu voulais faire une moyenne au dessus de 13… 
– pfff… m’ouais j’ai peut-être trop minimiser le truc
– T’as rien minimiser, t’es juste venu là sans aucune entrainement en pensant que ça passerait : tu en prends plein la gu*** et franchement, c’est un juste retour des choses 😉
– conn***

Bon le ‘sommet’ de la course approche, je commence enfin à doubler du monde sur la fin de la montée.
Il faut dire qu’à partir de la rue de Bourg, ça monte franchement plus, et là, enfin, mes cuissots me servent à quelques choses… enfin je double… il était temps.

Arrivé en haut on attaque donc la descente.

Ah ah !!! Attention, je vais envoyer du lourd !!!
Ma ‘fierté’ me viens en aide : j’vais leur montrer que mes cuissots peuvent m’être utile sur cette course.

Et vas-y que je t’envoi du 17km/h… voir même des pointes à 19…
Là c’est sûr, plus personne me double.

Tiens j’vais aller voir ce qu’en penses mon p’tit compagnon de route

– alors, t’as vu que je suis pas à la ramasse !!! ça t’en bouches un coin non ?
– je sais pas si ça m’en bouches un coin, mais ça me fait bien marrer… 
– pourquoi ?
– a ton avis, c’est vraiment que t’es meilleur que les autres autour de toi… ou c’est simplement un sursaut d’orgueil que tu risque de payer dans quelques minutes ?
– conn***

On arrive enfin sur le plat final, reste 3km environ. Rien que du plat, je vais envoyer du pâté.
Euhhhh… qu’est ce qu’il se passe ???

Mon cardio annonce 95% de ma fréquence max… autant dire que je ne chaume pas
Mon gps annonce lui une vitesse fulgurante oscillant entre 11.5 et 12 km/h !!!
euhhhh y’a un truc qui merde là…  mon GPS est en passe ??? Je peux pas être à 12km/h à 95% de ma FCM sur du plat ???
C’est juste impossible… je dois être au minimum à 15…

– on se marre bien tu trouves pas ?
– conn***

Je fini donc à une vitesse de mamie en déambulateur… bien incapable d’aller plus vite.

Je franchi donc la ligne en 1h35’44… bien loin des 1h30 visée, mais super content de cette expérience.

L’objectif ‘officiel’ de cette course était de me maintenir au dessus des 85% de ma FCM… objectif largement atteint puisque j’ai tenu ses 1h35 à 93% de ma FCM.

Coté classement, c’est finalement pas si mal pour une première, surtout sans réel entrainement :

  • je fini 759ème sur 3134 au scatch (dans le premier quart donc)
  • je fini 233ème sur 740 dans ma catégorie (H3o) (dans le premier tiers donc)

A noter que cette course est une vrai course populaire.
Ambiance de  folie avec des supporter sur presque l’intégralité des 20km parcourus, des tonnes d’enfants, des jeunes, des moins jeunes, des champions, des coureurs du dimanche, des maigres, des gros… une vraie fête du sport avec une organisation très “à la Suisse” (rien à redire, c’est impressionnant de ‘fluidité’ dans tout les domaines)

A refaire ?
Je sais pas… pourquoi pas…

Alors plutôt route ou plutôt trail pour finir ?
Clairement… trail 😉 superbe expérience que ce 20km de Lausanne, mais mon coeur reste quand même sur les chemins 😉

Mais bon… petit message subliminal quand même : si l’un de vous à fait l’ultra tour du môle ce WE en 6h environ (simple supposition bien sûr) je ferais bien le semi de Lausanne en Octobre en préparation SainteLyon 😉

– T’as pas compris la leçon, tu veux remettre ça ?
– conn***

😉

{lang: 'fr'}

10 comments to 20km de Lausanne

  • floduf

    Moi je dis bravo, c’est déjà un super résultat largement améliorable avec un entrainement plus spécifique !
    Concernant le message subliminal, moi pas comprendre 😉

  • yannick

    5h30 au môle hier, de sacrés pentes, pfff. Et quand même un peu dà4u du chrono…
    pour le semi de lausanne, je penses bien en être, 1 mois et demi après les dents du midi.
    Au fait, comment l’après course?

    ps- le semi, il est assez plat, alors faudra bosser ta vma ;-))))

    • Tercan

      Ah ben tiens, si en plus j’ai des volontaires 🙂
      Merci pour le commentaire, par contre pour les séances VMA je pourrais pas, je dois garder le chien de ma grand-mère ce jour là 😉
      Et chapeau aussi pour ton môle !!!

  • bravo quand même !
    tu l’as bien dompté ce conn** de petit lutin 😉
    c’est vrai que c’est dur et que ça fait mal mais je pense qu’il faut passer par là pour progresser.
    Et puis tu peux aussi le voir comme une grosse séance de seuil 😉

    • Tercan

      Merci. Oui oui, de toute façon j’y allait vraiment pour faire une grosse séance au seuil… et là, pour le coup, j’ai été servi 🙂

  • manu

    bravo pour ton 20km!!! il est bien ton message subliminal…au môle j’ai fais 6h04 mais je suis content qu’il ne s’adresse pas a moi 😉
    manu

    • Tercan

      Ah ben si alors !!!
      Manu au semi de Lausanne puis à la SainteLyon !!!
      Moi je vote pour 🙂
      Merci et bravo pour ton môle 😉

  • Toujours des super CR, Bravo à vous deux 😉 1h35, je reverrai de faire un temps comme celui-là.

  • Tercan

    Merci 😉
    Bon je ‘modère’ un peu mes propos mal exprimé : 1h35 n’est pas un mauvais temps en soit, mais c’est juste que je pensais vraiment pouvoir tenir plus de 3km au rythme 1h30 😉 Un dur retour à la réalité 🙂

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

*