Réseau sociaux



Semaine en cours Dernières sorties

Calendrier

octobre 2019
L M M J V S D
« Oct    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archives

2017 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2016 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2015 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2014 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2013 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2012 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2011 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2010 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2009 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2008 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2007 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc

Calendarchives powered by burningHat

Catégories

Derniers commentaires

Tour des dents du midi

Lever à 4h30 du matin pour être sur le départ vers 6h…
On attaquera les premiers pas à 6h30.
Pour ce tour des dents du midi nous sommes 3 : Nico mon frère qui se remets doucement de douleur aux genoux, Philippe que je connais de kikourou et moi.
Le but du jour est simple : prendre un max de plaisir sur le tour… rien de plus, rien de moins.

On pars donc à la cool, en marchant. Il fait un peu frais ce matin, mais en bougeant ça passe très bien.
Dès que le chemin le permet on trottine un peu.

On est tous les 3 bien en forme, content d’être là.

On arrive à Chindonne où l’on peut recharger en eau avant de repartir direction la cabane d’Anthème.
Sur la montée, un troupeau de vache avec au milieu un taureau qui à pas l’air du tout amical

On est pas téméraire, et on fait un petit détour pour l’éviter… à notre avis, il ne nous auraient pas laissé passer comme ça 🙂 Il avait pas l’air très ‘cool’ 🙂
On attaque la montée au lieu le Signal de soi que l’on voit de loin.
La montée semble relativement courable, elle est belle de loin.
Arrivée au départ e cette montée, je suis en forme et j’ai envi de la tenté au trot… on est au kilomètre 15 🙂

Nico plus raisonnable la fait en marchant, mais Philippe se laisse tenter et me suit.
Finalement elle est plus longue que prévu, mais je m’accroche et continu au trot, Philippe prends une pause à mi-parcours.
J’arrive donc au somment, content de mon ‘jeu’ du moment 🙂
Philippe ne tarde pas à me rejoindre.

Nico nous rejoint également, mais il commence à sentir son genoux… aie…
Pour Philippe et moi, c’est la grande forme et cette montée au pas de course improvisé nous donne des ailes…
On se fait des p’tits coups d’accélération improvisé : tiens une côte raide, tiens une rivière à franchir, tiens une descente caillouteuse… chaque fois une bonne excuse pour pousser la machine…
On va surement le payer plus tard, mais on prends un tel pied qu’on continue à ce petit jeu pendant pas loin de 45 minutes.

Pendant ce temps, et malgré l’anti-inflammatoire pris 30mn avant, Nico à toujours des douleurs gênantes aux genoux…

On arrive finalement tous à la Cabane d’Anthème., où on recharge en eau.

On attaque la descente, et les douleurs de mon frère s’accentue.
Arrivé à Métecoui, on voit un sentier qui redescends en vallée : à Champéry.
Il décide de nous attendre à Champéry et de stopper la balade ici, pour éviter que les douleurs ne deviennent trop insupportable.
Dure, mais sage décision… surtout avec ce qui va suivre.

On fini donc la descente à 2 et vlan, je me tords la cheville et elle est douloureuse… Je ne le dit pas à Philippe de suite et j’ai bien fait : 5 mn plus tard la douleur est partie… et elle ne reviendra pas : oufff…

On attaque maintenant la montée à la Cabane de Susanfe où l’on a prévu de manger.
Montée raide avec pas mal d’endroit ou il faut s’aider des mains

Mais le paysage est magnifique…

On atteint finalement la Cabane ou il fait super beau : soleil radieux… cool.

On commande des röesthi (comment ça s’ecrit ???) au chèvre avec un oeuf 🙂 Super léger

Après 45 mn d’arrêt pour manger, on repars à l’assaut du col de Susanfe qui culmine à 2500m d’altitude.
Les premiers pas après manger sont difficile, on décide d’y aller doucement, mais je caille… alors j’accélère un peu 😉

La Haute cîme se montre… magnifique

Du coup en accélerant, on a chaud, et Philippe nous fait un strip tease en montagne 🙂

Le col est bientôt atteint dans un décor lunaire magnifique.

Du col, la vue est excellente : haute cime et lac devant nous… dommage que le vent ne nous permette pas d’y rester un peu plus longtemps

On attaque donc la descente avec tout de fois pas mal de frustration de ne pas ‘se faire’ la Haute cîme : Nico nous attends à Champéry et l’aller-retour haute-cîme prends 2 bonne heure… tans pis, ce sera pour une autre fois…

La descente… comment dire… on l’a massacrer 🙂
1h50 annoncée… 27 minutes en réel 🙂

On ne s’arrête même pas à Salanfe, on continue pour l’utlime montée du jour au col de Jorat.
Sur la montée on voit un gars avec un 400mm entrain de photographier des marmottes… ou fait de même avec nos compact 🙂

Arrivée à Mex, il ne nous reste que quelques kilomètres à avaler, du vallonée que l’on parcours intégrallement en courant… assez vite en plus.
On est surpris d’être autant en forme après autant de bornes…
On arrive à la voiture relativement frais, et complètement comblée par ce tour des dents du midi absolument magnifique…

Au final en s’étant planté 2 fois et avec un aller retour hors tour pour aller de la voiture au départ, on aura fait 54.7km et 3150 D+/- le tout en 11h15 dont quasiement 2 heures de pauses.
On aura couru plus de 50% du parcours… (52% d’après ma Garmin).

Une bien belle sortie… merci Philippe et Nico, c’était vraiment top !!!

{lang: 'fr'}

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

*