Réseau sociaux



Semaine en cours Dernières sorties

Calendrier

juillet 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives

2016 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2015 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2014 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2013 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2012 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2011 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2010 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2009 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2008 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
2007 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc

Calendarchives powered by burningHat

Catégories

Derniers commentaires

Marathon du Mont Blanc 2016

Deuxième objectif de l’année donc: le magnifique Marathon du Mont Blanc que j’avais fait en 2013.

Au départ, je suis pleins de questionnements:
– les 5 dernières semaines d’entrainement ont été très largement dérangées par des douleurs au tibia gauche
– coté poids, je suis encore à 80kg… contre un poids de forme de 76kg
– je n’ai fais qu’une sortie montagne en entrainement cette année: c’était le WE d’avant… 3h30 à un rythme de papi qui m’avait couté 3-4j de courbatures
Les données sont claires, ça risque d’être compliqué 🙂

Je prends le départ avec illigrad de Kikourou, on vise tous les 2 un temps sub6h… que l’on obtiendra pas 🙂

Départ sous contrôle sur les 18 premiers km, j’arrive à Vallorcine avec 10mn de retard sur mes temps 2013… le parcours à un peu été rallongé sur cette partie, mais je suis aussi parti beaucoup plus cool pour ne pas trop traumatiser mon tibia.
La montée au Posette se passe facilement et sans problème, je décroche à ce moment-là illigrad.

La descente jusqu’à tré le champs était ma grosse appréhension: c’est dans une descente que ma tendinite est vraiment devenue handicapante aux Allobroges.
Là cela semble tenir, alors je prends mon rythme de descente et commence à doubler pas mal de monde.

La partie suivante est elle aussi nouvelle: une montée de 500m de D+ qui n’existait pas en 2013, puis la montée à la Flégère.
Je me sens bien, les jambes sont ‘fraîches’ alors j’appuie un peu plus et double énormément de personne sur cette partie.

J’arrive à la Flégère relativement frais, et il ne me reste plus qu’à aller à Planpraz pour l’arrivée, je fais l’effort de courir un maximum possible dans cette portion difficile et usante, et cela passe.

A l’arrivée, ma femme, mes enfants, ma cousine et sa fille… je passe la ligne avec les 3 enfants devant, c’est très sympa.

Quelles conclusions tirer de cette course:
– je ne comprends pas trop la facilité qui à été présente du premier au dernier km au vue du manque d’entrainement des dernières semaines… cela dit je m’en contente bien volontiers 🙂
– une piste est que l’entrainement du début d’année ne se perd pas comme cela, et qu’il m’a bien aidé sur cette course: merci à mon coach Christophe Malardé
– une autre piste est mon nouveau plan alimentaire, merci Nicolas Aubineau, probablement très adapté pour moi… qui plus est, très économique (c’est du fait maison) et pratique (pas lourd, pas encombrant)

Mes temps de passage:

TempsPassage

{lang: 'fr'}

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

*